Dell UltraSharp U2713H

Découverte de mon nouveau moniteur Dell UltraSharp U2713H, mon premier écran qualité art graphique, qui met une belle claque la première fois qu’on l’allume.


Le quotidien pour beaucoup de photographes et de professionnels des métiers graphiques, un grand pas en ce qui me concerne. J’ai reçu hier mon premier moniteur « art graphique », le Dell UltraSharp U2713H et ça met une belle claque lorsque l’on branche le câble d’alimentation, le Displayport et qu’on appuie sur le bouton de marche.
Concernant mon choix, j’ai beaucoup hésité avec un mythique ColorEdge d’Eizo, et puis je me suis dis que les UltraSharp ont grandement fait leurs preuves face à Nec ou à Eizo, et pour un prix similaire je passe à une dalle 27″ AH-IPS en 2560×1440 (pitch de 0,231) et une connectique hautement plus intéressante.

Le design ne paye pas de mine, très simple avec un bezel noir sans fioriture
Le design ne paye pas de mine, très simple avec un bezel noir sans fioriture

Je n’ai pas matière à comparer avec la concurrence et il s’agit d’une première expérience, donc point de test dans cet article, juste un court billet pour marquer le coup. Un très bon article détaillé est disponible sur le site prad.de à cette adresse. En gros ce qui m’a décidé pour passer à ce moniteur Dell est sa couverture des espaces de couleurs Adobe RVB à 99 % et sRVB à 100 %, calibration hardware, LUT 14 bits (même si dans l’état je ne peux pas la programmer sans la sonde X-Rite) et comme dit plus haut une connectique vraiment avantageuse :

  • 1 connecteur DVI-D (Digital Visual Interface) Dual Link avec HDCP
  • 1 port DisplayPort (DP) 1.2
  • 1 port Mini DisplayPort 1.2 (mDP)
  • 1 port HDMI (High Definition Multimedia Interface)
  • 1 port USB 3.0 montant
  • 4 ports USB 3.0 descendants
  • 1 sortie DisplayPort
  • 1 sortie audio
  • 1 lecteur de cartes mémoire 9 en 1


🛒 Moniteur DELL U2713H

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − six =