Reprise du vélo avec le B’Twin Triban 540

Je redécouvre le vélo avec le B’Twin Triban 540 après une quinzaine d’années sans avoir mis les pieds sur les pédales.

C’est difficile à dire, mais reprendre le vélo après plus de 15 ans sans avoir mis les pieds sur des pédales, c’est un peu terrifiant il faut l’avouer et on ne s’imagine pas que cela puisse être si… difficile.

Le vélo, je connais(sais), quand j’étais jeune j’ai pratiqué le VTT des années avec mon pote Alex à un niveau correct on va dire, quelques compétitions locales, genre Trace Vosgienne (tiens elle existe toujours!), mais surtout pour le plaisir et l’aventure, la rando VTT, le côté nature, toujours.

Mais on ne se remet plus au vélo – de route – à 40 piges en pensant être dans le même état physique qu’à 20 ans ! Tout du moins on arrête de le penser dès que l’on monte sur la selle !

Le temps de la réflexion

Voilà longtemps qu’avec Francesca on voulait refaire du vélo, c’est finalement chose faite. Bien sur la question de l’achat d’un vélo m’a pas mal tarraudé, ayant ce passé dans le VTT c’est un domaine que je connais, même si j’ai radicalement décroché pendant toutes ces années, il reste en moi des réflexes et un certain esprit cycliste. N’ayant pas de budget particulier (dans le sens où je ne voulais/pouvais pas mettre beaucoup) et ne sachant pas comment j’allais réagir face au retour sur un spad, mais d’un autre côté aimant le coté technique, limite geek passionnel lié au vélo, il a été assez difficile de trouver une monture me convenant, me plaisant et rentrant dans un budget.

Mon dernier VTT (on remonte aux années 90 là) était un Trek 8000, c’est tout naturellement que j’ai regardé du côté des Trek, Cannondale ou Specialized, les noms qui me faisaient rêver lorsque j’étais jeune, mais pour un budget sous les 1000€, on se retrouve en général avec un bon cadre (alu) mais un groupe et des composants premier prix.




Le choix du B’Twin Triban 540

Puis j’ai regardé chez Décathlon et je me suis souvenu d’un comparatif de 2014 de Vélo Magazine ou Top Vélo où il y avait un Ultra en test je crois et le compte-rendu du vélo de B’Twin n’était pas mal du tout.

C’est donc vers B’Twin que je me suis tourné, pas sur un Ultra mais vers le nouveau Triban 540 qui offre je pense un bon compromis vélo de route pépère mais avec des possibilités de pousser un peu ;]

B'Twin Triban 540
B’Twin Triban 540

Ce Triban a un cadre en aluminium 6061 avec une fourche carbone, mais le composants ne sont pas en reste, avec un groupe (partiellement) Shimano 105 et des roues Mavic Aksium. Chez les marques classiques, il faut taper dans des vélos à plus de 1500€ pour commencer à voir du 105. De plus, les reviews glanées à droite à gauche sont plutôt bonnes, à cela s’ajoute son look noir, anthracite et orange du plus bel effet, mon choix était fait.

Vélo de route Triban 540
Vélo de route Triban 540

J’ai reçu le vélo en taille XL jeudi, c’est donc ce matin qu’avec Francesca, on a fait une première petite sortie tranquille de quelques km, histoire de voir un peu ce que cela donne niveau sensations.

Dérouiller la mécanique

Des sensations, je dois dire que j’en ai eu ! C’est surprenant de voir ce que l’on a perdu… A cela s’ajoute le simple fait de se retrouver avec un pneu de 25mm en face de soi lorsque tout ce que l’on a connu avant était le VTT avec ses grosses sections, ça n’ajoute pas à la confiance des premiers tours de pédales.
Bon, je ne veux pas dresser un tableau négatif car ce n’est pas du tout le but et pas du tout le feeling, c’est juste drôle de se retrouver tout con presque à devoir réapprendre à rider ;] Malgré tout, les habitudes reviennent petit à petit, les réflexes du pédaleur, un certain équilibre. On y va en douceur, ce n’est que le début.

Enregistrer

Enregistrer

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *