Test du compteur vélo GPS iGPSport iGS618

Dans le monde des compteurs de vélo, il y a grosso-modo 2 catégories : celle du compteur simple, sans GPS, non connecté, comme il y a 20 ans, et celle du cycling computer type Garmin Edge, qui a des fonctionnalités avancées, le GPS, un écran large, souvent en couleur et plus encore. Une des différences fondamentales entre ces 2 mondes est le prix, quelques dizaines d’euros pour le premier et souvent plusieurs centaines pour le second.

Comme c’est souvent le cas, lorsqu’un marché potentiel s’ouvre, des produits chinois commencent à voir le jour pour tout les types de produits. C’est le cas dans le monde des compteurs de vélo et c’est dans cette catégorie que s’inscrit cet article. J’ai franchi le pas en essayant le compteur GPS iGS618 de la marque chinoise iGPSport, qui est plus de 2 fois moins cher qu’un modèle type Garmin.

Compteur vélo GPS IGPSport IGS618
Compteur vélo GPS iGPSport iGS618


Le compteur vélo GPS iGPSport IGS618

Voici un petit tour des fonctionnalités de ce compteur iGPSport :

  • Écran couleur LED anti-éblouissement de 2,2 pouces d’une résolution de 240 x 320 pixels
  • GPS haute sensibilité : GPS + Beidou + GLONASS
  • Bluetooth 4.0
  • Compatible ANT + : cardiofréquencemètre, capteur de vitesse, capteur de cadence, wattmètre (Shimano, Rotor, SRM, Stage)
  • Navigation waypoint : suivez une route préchargée ou une route existante dans votre historique (au format fit, gpx ou tcx)
  • Batterie 1200mAh 3.7 V Li-ion (durée affichée de 22 heures)
  • 3 modes de conduite: mode course, mode intérieur et mode entraînement
  • 11 langues
  • Imperméable IPX 7
  • Interface: Micro USB
  • Altimètre barométrique
  • Thermomètre
  • Mémoire de 64 MB (soit plus que 3000 heures de données)

Plutôt sympa non ? En ce qui concerne le détail des données, je ne vais pas en faire le détail, ce n’est pas le but de cet article mais tout y est.

Contenu de la boîte et accessoires

Tout d’abord, je dois dire que j’ai été étonné du packaging iGPSport qui fait très sérieux. Je m’attendais certainement à plus cheap pour un produit de ce type venant d’Asie et à ce prix, mais là on a une belle boîte cartonnée « dure », le compteur reposant sur une mousse pré-découpée avec les accessoires et le manuel en dessous.

Jolie boîte pour ce compteur IGS618 chinois
Jolie boîte pour ce compteur iGS618 chinois

Ce compteur peut être acheté en version standard, tout à fait fonctionnelle, ou avec des accessoires optionnels, que nous allons voir plus bas.

Voici la liste des accessoires en standard :

  • Compteur iGS618
  • Câble Micro USB
  • Support vélo standard
  • Mode d’emploi

On peut très bien partir sur les routes ou les sentiers avec le pack standard. Le support est alors un simple dock qui fait reposer le compteur sur l’un ou l’autre des côtés du cintre. Côté données, les informations type vitesse, kilométrage, etc, sont calculées grâce aux données GPS. Ce qui est suffisant dans beaucoup de cas, mais se révèle moins précis ou plutôt moins immédiat qu’une mesure directe.

Le compteur iGS618 monté avec le support avant S60
Le compteur iGS618 monté avec le support avant S60

Mais il existe plusieurs accessoires et capteurs pour améliorer ces prises de mesures et le confort. Voici les accessoires en option :

  • Support avant déporté S60 (compatible avec certains modèles Garmin également)
  • Moniteur de fréquence cardiaque
  • Capteur de Vitesse SPD61
  • Capteur de Cadence C61

Dès la prise en main du compteur, on découvre qu’il s’agit d’un bon produit. Certes pas aussi bien fini que chez la concurrence lorsque l’on regarde de près, mais il faut toujours garder à l’esprit l’écart de prix très conséquent et le mettre sur la balance.


Le compteur possède trois boutons, qui à première vue m’avaient semblé un peu durs, mais ce n’est qu’une question d’habitude au final et ils fonctionnent très bien. On n’est pas en présence d’un écran tactile ici, tout se pilote grâce à ces trois boutons de fonction.

Le compteur supporte différents types d’alarmes réglables pour le temps, la distance, la fréquence cardiaque, la cadence et la puissance.

Sur les routes avec le compteur iGS618 d’iGPSport

Voici maintenant plusieurs semaines que j’arpente les routes et cols vosgiens avec le compteur iGPSport iGS618 et mon sentiment général est tout à fait positif.

Le compteur d'iGPSport n'a rien à envier aux grands noms
Le compteur d’iGPSport n’a rien à envier aux grands noms

Je l’utilise avec les capteurs de vitesse et de cadence. Aucun soucis pour les appairer, le compteur laisse le choix de scanner tout autour de lui ou de choisir individuellement quel type de capteur il doit connecter. Je n’ai rencontré aucun problème de déconnexion ou de cafouillage.

Retour sur une sortie sauvegardée dans la mémoire de 64 Mo
Retour sur une sortie sauvegardée dans la mémoire de 64 Mo

Lors d’une activité, on dispose de 4 écrans de données par défaut (ceux-ci sont paramétrables) :

  1. Données temps réel en gros caractères : FC, vitesse, cadence, distance et temps
  2. Statistiques maximums/moyennes
  3. Données temps réel en gros caractères : FC, vitesse, cadence, pourcentage de la pente, distance et temps. Cet écran fait un peu redondance avec le premier.
  4. Données d’altitude. C’est un écran apprécié des montagnards avec l’affichage en temps réel d’un graphique du profil altimétrique du tracé, les indications de l’altitude actuelle, du dénivelé positif accumulé sur la séance et en plus petit de la distance totale parcourue.
Tracé d'une activité enregistrée avec possibilité de navigation
Tracé d’une activité enregistrée avec possibilité de navigation

Je suis quasiment toujours sur le 3ème écran avec bien sur les données de base en temps réel et l’information de pourcentage de la pente qui me plait bien. Lors de sorties vallonnées ou de montagne, ce qui est quasiment toujours le cas dans les Hautes Vosges, j’aime à switcher de temps en temps sur le 4ème écran pour voir l’évolution du dénivelé positif accumulé.

Suivre un itinéraire grâce au mode navigation de l'iGS618
Suivre un itinéraire grâce au mode navigation de l’iGS618

Je dois avouer que pour le moment je n’ai pas vraiment utilisé le mode de navigation. Peut-être fera-t-il l’objet d’un futur billet. Mais il semble intéressant, on peut revenir sur une sortie passée et la refaire en mode navigation ou alors importer une trace au format FIT, GPX ou TCX pour en faire un itinéraire à suivre.


L’application smartphone iGPSport

Il existe une application pour smartphone, aussi bien pour Android sur le Play Store que pour iPhone sur l’App Store, il suffit de chercher « iGPSport ». Au moment de la rédaction de cet article, l’application Android n’est pas vraiment stable et je n’ai pas pu faire grand chose avec (je n’y ai pas passé beaucoup de temps non plus). Donc j’espère qu’il y aura de l’amélioration à ce niveau.

Pour terminer cette présentation du compteur iGS618

Cet article est un rapide tour d’horizon et mon ressenti sur ce compteur iGPSport iGS618, il ne s’agit pas d’un article détaillé sur toute ses fonctionnalités. Il permet d’avoir une idée sur le produit et pourra peut-être en inspirer certains qui comme moi ne désirent pas mettre des centaines d’euros dans un compteur de vélo.

Le capteur de cadence C61 ANT+ et Bluetooth
Le capteur de cadence C61 ANT+ et Bluetooth

Où se procurer le compteur iGPSport iGS618 et à quel prix ?

Le compteur iGS618 et les produits iGPSport en général n’ont pas d’importateur français officiel à ma connaissance, mais ils se trouvent sur Amazon, voir Aliexpress. Son prix varie en fonction du vendeur et des accessoires choisis, mais il est trouvable à environ 120 € seul et quelques euros ou dizaines d’euros de plus avec des accessoires supplémentaires comme le capteur de vitesse, le capteur de cadence ou le support avant déporté.

🛒 Acheter le compteur IGPSport IGS618

Si vous avez aimé cet article, vos pouvez :
- Vous abonner à la newsletter via le formulaire ci-contre,
- Me suivre sur Strava
- Me suivre sur Instagram et facebook
- Visiter le site partenaire i-run
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Share

8 commentaires pour “Test du compteur vélo GPS iGPSport iGS618

  • Harm

    (14 mai 2018 - 10 h 11 min)

    Bonjour, merci pour votre test, tres interessant. J’ai une question: est-il possible d’adapter l’échelle horizontale du profil altimetrique, afin qu’on ne voit pas le profil de la route entière, mais seulement une partie, par exemple, les prochaines 5 ou 10 kilomètres? C’est possible avec les appareils Garmin, et c’est vraiment utile quand on est dans les montagnes.

    • fabien

      (14 mai 2018 - 10 h 31 min)

      Hello Harm,
      Tu mentionnes le profil altimétrique des prochains 5 ou 10 kilomètres, donc tu parles du mode navigation et non des mesures live ?

      profil altimétrique iGPSport iGS618
      J’avoue ne pas pouvoir te répondre dans l’immédiat, il faudra que je regarde ce point là précisément.

  • Harm

    (14 mai 2018 - 11 h 58 min)

    Exactement, dans l’ecran de navigation. Je suis curieux à savoir ou c’est possible.

  • Benoit

    (28 mai 2018 - 8 h 36 min)

    Bonjour,
    L’appareil permet-il de suivre les segments strava ?

    • fabien

      (4 juin 2018 - 9 h 47 min)

      Non Benoît, pas de suivi de segment Strava.

  • Hervé

    (4 juin 2018 - 23 h 41 min)

    J’ai eu un IGS20E pendant plus d’un an et ça fait 3 mois que je roule avec un IGS618.
    Au bilan, la navigation n’est pas fiable et l’écran de navigation se fige sans raison alors que la réception gps est toujours bonne.
    Il faut alors rafraîchir l’écran en faisant défiler les pages d’affichage.
    Mais ce rafraîchissement réactualise la position sans pour autant dérouler la navigation.
    Ils ont déjà fait une modification logiciel qui n’a rien changé.
    J’espère que la prochaine résoudra ce problème car la navigation est le vrai plus du 618 par rapport au 20E.
    Il semblerait que cet IGS618 ait des caractéristiques très proches du Bryton 550. Est ce un hasard ?

    • fabien

      (5 juin 2018 - 8 h 18 min)

      Merci pour ton commentaire Hervé. Je n’ai pas vraiment utilisé la navigation pour le moment, donc c’est sympa d’avoir ton retour là dessus.
      Après quelques centaines de km avec l’iGS618 maintenant, le seul point négatif que je lui trouve est le temps de recherche GPS lorsque le ciel est couvert. Encore dimanche, il m’a mis bien 20 minutes alors que ma Garmin Forerunner 230 s’accroche en moins de 15 secondes.

      • stephane

        (6 juin 2018 - 21 h 24 min)

        Hello, et merci pour le test
        Je viens d acquérir un IGS618. J ai un petit soucis : un ami a fait une trace sur Strava ; je l ai chargé dans le 618 et il é indique la parcours a l envers. j avais un doute au début mais la partie violette du parcours déja effectué était pour moi la partie qu il me restait à parcourir ..
        Lui possède un Garmin et le sens était bon.
        Et j’ai réussi à la bloquer complètement ( j’ai du attendre que la batterie soit vide pour pouvoir l’utiliser à nouveau) en voulant charger un trace GPX que jai charger sur Strava également.
        Merci de votre aide.
        Amicalement
        Stéphane ( Pontarlier Doubs 25)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 + 4 =