Trail running et nutrition sportive végane saine

Compte-rendu du Trail des 4 Vents 14K 2018

Compte-rendu du Trail des 4 Vents 2018 - feub.net

Je ne pensais pas forcément prendre part au Trail des 4 Vents cette année, en partie parce qu’il a été avancé sur le calendrier à début mars au lieu de mai. Peu préparé, éternel manque de confiance en moi, bref j’étais parti pour ne pas m’aligner sur le départ. Et puis ça me trottinait dans la tête quand même, sachant que je prends très peu de dossards, pourquoi ne pas m’inscrire à celui de Ramonchamp ? J’ai proposé le Trail des 4 Vents à Alain qui a accepté et c’était signé. Il y aurait au moins deux végans sur la ligne départ.

Une montagne qui me tient à cœur

Je ne vais pas me répéter, j’en avais parlé dans le billet sur le T4V de l’année dernière, mais c’est vrai que le Grammont, le bois du Hétray, l’étang Noir, ce sont les endroits de mon enfance et de mes jeunes années que j’ai parcouru des centaines de fois à pied ou à VTT.

Échauffement aux alentours du Gymnase de Ramonchamp
Échauffement aux alentours du Gymnase de Ramonchamp (Photo Francesca)

Le tracé est le même que l’édition de 2017, à quelques petits détails près. Arrivé à l’étang Noir, l’année dernière il y avait un petit passage sur la route des crêtes pour reprendre en sous-bois. Cette année, l’organisation a fait prendre directement sur la droite une petite monotrace qui évite ce passage sur le bitume. Sympa.
L’arrivée aussi a été légèrement changée, le portique d’arrivée étant placé à l’intérieur du gymnase de Ramonchamp et non à l’extérieur. Ce qui est appréciable vu la saison.

Une édition 2018 du T4V dans des conditions magnifiques

Le temps était de la partie ce dimanche 4 mars 2018 pour le Trail des 4 Vents. Depuis une quinzaine de jours le mystère restait entier : trail blanc, trail boueux ou gelé ? Les 3 mon général ! Une petite couche de moins de 10 cm de neige était toujours présente sur les hauteurs, avec quand même des plaques de glace bien présentes après cette semaine sibérienne (jusqu’à -19°C mardi). Mais le soleil est resté toute la matinée, faisant un peu fondre la neige et la glace par endroits et surtout réchauffant les corps et les cœurs.

Haut de l'Alouette (Photo Julien Vaxelaire)
Haut de l’Alouette (Photo Julien Vaxelaire)

La course fut fort agréable, des sous-bois entre ombre et lumière, des aperçus de paysages sublimes de fond de vallée, des passages pierreux d’habitude très cassants mais quelque peu aplanis par la couche de neige. D’ailleurs Alain a eu l’audace de prendre des photos durant la course, cela ne l’a pas empêché de terminer 25ème au scratch !


Bilan et ressenti pour ce T4V 2018

J’ai pris plaisir à courir ce T4V, même si la deuxième moitié s’est faite ressentir. Dans ma lenteur – haha – je pense avoir plutôt bien géré cette course, sachant marcher lorsqu’il le fallait sans m’acharner à trottiner. D’ailleurs, à plusieurs endroits je me permettais de marcher tout en progressant tout aussi vite que d’autres coureurs qui eux couraient, merci à ma taille dans ce genre de situation.

Une édition 2018 du T4V entre neige, glace et boue
Une édition 2018 du T4V entre neige, glace et boue (Photo Francesca)

Tout comme l’année dernière, j’ai du lutter pour éviter une bonne crampe au mollet sur les 3 derniers kilomètres. J’ai même marché pendant une centaine de mètres sur une portion plate (après la chapelle) où j’étais seul, pour éviter à tout prix la contraction. Cela a payé car j’ai pu finir sans soucis, peut-être moins vite que l’année dernière, mais sans m’être fait dépassé jusqu’à la ligne d’arrivée.

Relive ‘Trail des 4 Vents 14K 2018’

J’améliore mon temps de 5 minutes par rapport à mai 2017 en 1h27 et 43 secondes. Toujours lent mais content :) La trace est ici : https://www.strava.com/activities/1435761916.

Trail des 4 Vents 2018

Merci à ma Francesca pour les photos ;)

Vous aimerez aussi

Oui, je vous assure ;)

Le trail, ma façon de prendre un bain de forêt

Le trail, ma façon de prendre un bain de forêt

Je le dis assez souvent dans mes publications, je ne fais pas de trail pour une quelconque recherche de performance pure, j’ai encore moins l’esprit de compétition. Je coure pour mon bien-être, pour le simple plaisir de courir en pleine nature. Le trail running, c’est l’action de courir sur les sentiers, en nature, cette nature […]

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 + 11 =