De l’importance de l’âge d’une paire de chaussures + Body Count Bloodlust

Ce matin, je suis parti pour une petite séance sur route, juste histoire de faire tourner les jambes et pour essayer une nouvelle paire de Hoka One One Hupana (test à venir). Je ne cours pas beaucoup sur le bitume, mais de temps en temps, j’aime partir sur une route calme ou sur une voie verte avec de la bonne musique dans les oreilles. C’est d’ailleurs uniquement sur route que j’écoute de la musique en courant, je n’y songerais même pas en trail.

Sortir de sa zone de confort pour plus de confort

Lors de cette sortie avec les Hupana, je me suis pleinement rendu compte de l’importance de l’âge d’une paire de chaussures et de l’impact de son usure visible ou non.

Dimanche dernier lors du semi-marathon du Vignoble d’Alsace, je possédais déjà les Hoka, mais j’avais décidé de courir avec mes vieilles New Balance 880 car ce sont des valeurs sûres et sur 21 km je préférais rester avec un chaussant que je connais et qui me va bien. Mais voilà, on s’habitue vite à des chaussures qui nous sont confortables, même si on ne se rend plus compte qu’elles sont usées et bonnes pour la retraite.

Hoka One One Hupana in da house
Hoka One One Hupana in da house

Je me suis pleinement rendu compte de leur état ce matin en partant avec les Hupana, qui sont d’une part très confortables, au moins autant que les New Balance qui restent une référence en matière de chaussant, mais surtout du côté du ressenti à la foulée. J’avais perdu ce plaisir à sentir un bon amorti sur le bitume, les Hupana étant super agréables à ce niveau, le pied atterit délicatement sur le sol pour repartir plus légérement. Les 880 avaient perdu toute réaction au sol.

▶ ▶ A lire : Conseils d’un débutant pour commencer la course à pied sans frustration

Ce petit billet à chaud est une piqure de rappel sur l’importance d’avoir une bonne paire de chaussures pour courir. Bonne paire signifie pas trop vieille et/ou pas trop de kilomètres. Mes New Balance 880 ont plus de 500 km au compteur, ce qui passerait encore, mais ce sont des chaussures pour coureur léger, ce qui n’est pas vraiment mon cas, donc l’usure n’en a été qu’accélérée. Cette usure n’est pas forcément visible, on ne parle pas seulement de regarder la chaussure et de vérifier si rien n’est cassé, déchiré ou manquant, cela peut-être une usure interne du pouvoir d’amorti, une semelle EVA qui bouge, qui s’affaisse, qui a perdu ses propriétés. Même une chaussure avec peu de kilométres mais vieille en terme d’années à surement perdu beaucoup.

Donc, chaussures vieilles ou usées : retraite !



Body Count in da house !

J’ai parlé musique plus haut, c’est un sujet que j’ai plusieurs fois voulu évoqué dans ces pages sans l’avoir fait, sur l’humeur musicale du jour, la musique du moment pour courir. Aujourd’hui c’était le dernier album de Body Count : Bloodlust. Franchement sympa pour aller fouler du bitume, ça boost plutôt fort 🙂


J’inaugure cette nouvelle rubrique Réaction à chaud qui comme son nom l’indique sera composée de billets courts de réflexion sur tout type de sujets juste après une sortie.

Vous avez aimé cet article ?
Abonnez-vous dès aujourd'hui pour recevoir les infos en avant-première, des bons plans, des conseils. Garanti sans spam !
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *