200, le magazine vélo qui manquait cruellement

Le magazine 200

Parler de vélo autrement, à chacun son rythme, telle est la philosophie du magazine 200.

Avant que je ne reprenne la pratique du vélo, afin de me remettre un peu à jour après de nombreuses années de néant cyclistique, outre le web, je me suis naturellement tourné vers la presse spécialisée. Mais pour être honnête, j’ai vite déchanté devant le monopole quasi total de magazines clairement orientés sport et performance uniquement. C’est sympa, ça boost au début, on (re)découvre des belles machines hors de prix, mais des sujets à la sauce « Préparez votre premier triathlon », « Plan d’entrainement sur 8 semaines pour devenir le nouveau Pantani » ou « Comment améliorer sa cadence de pédalage en 5 points », ce n’est pas trop mon trip. Par contre, un zine parlant du biclou comme d’un mode de vie, presque comme une philosophie ou simplement comme un truc qu’on aime pratiquer un peu, beaucoup ou à la folie? Que dalle.

Sparta !(*)

Il n’y a pas que les roues en carbone et les plans d’entraînement dans la vie d’un cycliste.

C’est alors qu’un beau jour – de mars je crois – j’ai découvert au hasard de mes pérégrinations webesques la mention d’un nouveau magazine intitulé 200 et qui parle du vélo, mais différemment.

Comme ils le disent si bien « Il n’y a pas que les roues en carbone et les plans d’entraînement dans la vie d’un cycliste », c’est tout à fait ce que je me disais parbleu ! Ne trouvant pas chaussures à leurs cales, ils ont décidé de créer un magazine qui parle de vélo, mais autrement.

200, le vélo autrement
200, le vélo autrement

J’invite quiconque proche ou moins proche du monde du vélo à découvrir ce magazine très haut en émotions. Car 200 se situe entre le magazine et le recueil de récits et de belles histoires. Ici, il est question d’aventure, de voyage, de vélotaf, d’expériences simples ou hors normes, de rencontres, de longues distances ou simplement de vélo de ville. Bref, c’est vraiment le monde du vélo au sens large, au quotidien, sympathique, sans frontières et sans barrières. Et franchement, qui d’autre pourrait organiser le Tour de Montcuq cette année ou le Love Tour en 2015!

Le site web de 200 : http://www.200-lemagazine.com, et la page facebook.

(*) Méga moyenne celle-là.. désolé.

Enregistrer

Enregistrer

Vous aimerez aussi

Oui, je vous assure ;)

Test du compteur vélo GPS iGPSport iGS618 sur feub.net

Test du compteur vélo GPS iGPSport iGS618

Dans le monde des compteurs de vélo, il y a grosso-modo 2 catégories : celle du compteur simple, sans GPS, non connecté, comme il y a 20 ans, et celle du cycling computer type Garmin Edge, qui a des fonctionnalités avancées, le GPS, un écran large, souvent en couleur et plus encore. Une des différences […]

Maillot cycliste Hillarion Tutti Frutti

Maillot Tutti Frutti de chez Hillarion

Afficher fièrement son mode vie sans cruauté avec le maillot Tutti Frutti d’Hillarion. Je me suis vite rendu compte que le domaine de l’habillement du cycliste n’était pas vraiment un marché de niche, il y a bien sur de nombreuses marques connues et éprouvées, les gros bonnets, mais également une foultitude de designers créatifs qui […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × trois =