Promenade aux abords du saut de la Bourrique à Gérardmer

Ruisseau du Phény et ses ponts de pierre

Découverte du ruisseau du Phény à Gérardmer avec son saut de la Bourrique et ses petits ponts de pierre.
Ce samedi 9 janvier le temps était complétement bouché, gris, presque poisseux, mais nous voulions sortir et pourquoi pas prendre quelques photos. J’ai cherché des coins à cascades dans les Vosges pas loin de chez nous que je ne connaissais pas et je suis tombé sur la cascade de la Bourrique à Gérardmer.

Pour s’y rendre il faut prendre la route de Ramberchamp (appelée chemin de Sapois) à Gérardmer. Si vous partez pour une randonnée, alors il est plus simple de partir d’en bas, du lac ou du Phény, car il est assez difficile de se garer proche de la cascade.

Le saut de la Bourrique est une cascade sur le ruisseau du Phény, très joli petit courant d’eau en sous-bois ponctué de plusieurs petits ponts de pierres.

La légende liée au nom de cette cascade viendrait vraiment d’une bourrique qui appartenait à un seigneur. Rentrant de croisades, celui-ci se fit attaquer par des bandits, pour le protéger l’animal se jeta sur eux au pied de la cascade où elle périt avec les mécréants.

Saut de la Bourrique
Saut de la Bourrique

Nous avons pris notre temps descendant le ruisseau, s’arrêtant pour prendre des photos. Le trépied était bien sur de mise, le Tamron 10-24 visé au boitier pour des pauses longues.

Un des nombreux petits ponts sur le Phény
Un des nombreux petits ponts sur le Phény

L’après-midi était pluvieuse, très sombre, difficile pour la photo. Mais ceci a été quelque peu compensé par le caractère magique de l’endroit, ce petit courant sinueux sous les arbres avec sa succession de petits ponts de pierre et quelques passerelles en bois.

Ruisseau et chemin du Phény
Ruisseau et chemin du Phény

Mais la nuit est vite tombée, nous avons donc fait demi tour sur le sentier glissant pour rejoindre la cascade et c’est alors que je me suis rendu compte que j’avais perdu mon filtre dégradé et son porte-filtre.

Ruisseau du Phény et ses ponts de pierre
Ruisseau du Phény et ses ponts de pierre

J’ai donc fait mon premier trail en godillots de marche, laissant Francesca avec les affaires, redescendant le Phény, sans grand espoir dans cette pénombre. La seule chance était que le matériel soit tombé juste sur le chemin et pas sur le coté dans la végétation où au pire dans le ruisseau.

Mais les esprits de la forêts étaient bien là, car j’ai retrouvé le porte-filtre au beau milieu du sentier, intact ;] Mais quelle course par Bélénos!

Si vous aussi vous passez par là, ou si vous avez des bons coins à partager, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire.

Vous aimerez aussi

Oui, je vous assure ;)

Du bon grip les pieds au sec

Randonner les pieds au sec avec les Adidas TerreX AX2R Mid Gore-Tex

En prévision d’un voyage en Islande en avril prochain, Francesca et moi avions besoin d’une bonne paire de chaussures parées pour tout type de conditions. Je n’avais aucune idée en tête si ce n’est le prérequis de partir sur un modèle Gore-Tex. Notre choix s’est vite porté sur les Adidas Terrex AX2R MID Gore-Tex.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 1 =