Le chaume d’altitude gelée du Gazon du Faing

Promenade sur la haute chaume du Gazon du Faing pour goûter aux premières neiges automnales au milieu des tourbières, dans un décor de brume et de glace.
Les premières neiges étant arrivées sur le massif des Vosges, nous avons décidés Francesca et moi d’aller faire un tour sur les crêtes pour goûter un peu de ce froid qui nous manquait depuis plusieurs années.

Nous avons donc pris un peu d’altitude pour taquiner les 1300m en direction des chaumes d’altitude du Gazon du Faing, sommet situé entre le col du Bonhomme et le col de la Schlucht.

La chaume du Gazon du Faing gelée
La chaume du Gazon du Faing gelée

Et comme l’attestent les photos, passés environ les 1000m la neige fait son apparition, principalement sur les feuillages plus qu’à terre, mais quel spectacle fantastique. En cette mi-octobre, la nature revêt encore son manteau automnal, les couleurs chaudes sont alors légérement estompées sous le voile de froid, donnant un aspect éthéré et presque irréel à ces paysages typiques des Hautes Vosges.

Le Gazon du Faing, zone protégée
Le Gazon du Faing, zone protégée

D’habitude la zone du Tanet Gazon du Faing est réputée pour offrir un panorama exceptionnel sur le versan alsacien, mais ce samedi la vue était totalement couverte par les brumes persistantes, accentuant l’atmosphère magique et fantomatique du lieu.

La haute chaume est le point de départ et d’arrivée d’une promenade circulaire au milieu des tourbières (faing) de cette réserve naturelle nationale de plus de 500 hectares.

Le Tanet Gazon du Faing
Le Tanet Gazon du Faing

Dans cet éco-système où le chamois, le grand tétras – emblème des Vosges en grand danger – ou le pic noir demeurent, nous avons eu l’immense chance d’être contourné par un chevreuil à pleine vitesse surgissant des rochers granitiques parmis les brumes. Moment jamais vécu en ce qui me concerne, ayant plutôt l’habitude d’observer les chamois dans ce théâtre de fausse bruyère et de brimbelliers.

La neige au Tanet Gazon du Faing
La neige au Tanet Gazon du Faing

En redescendant vers l’auberge du point de départ, le ciel s’est éclairci, accentuant les couleurs de l’automne sous le manteau de gel, apportant une vision plus concrête de la tourbière environnante.

Paysages fantomatiques sur les hautes chaumes du Gazon du Faing
Paysages fantomatiques sur les hautes chaumes du Gazon du Faing

Ce fût un bel après-midi, un moment privilégié pour nous avec ce thermomètre oscillant autour du zéro degré.

Note : toutes les photos ont été prises avec un smartphone LG.

Si vous avez aimé cet article, vos pouvez :
- Vous abonner à la newsletter via le formulaire ci-contre,
- Me suivre sur Strava
- Me suivre sur Instagram et facebook
- Visiter le site partenaire i-run
Share

5 commentaires pour “Le chaume d’altitude gelée du Gazon du Faing

  • Francesca

    (18 octobre 2015 - 13 h 57 min)

    merci, c’était vraiment magique

    • fabien

      (18 octobre 2015 - 14 h 00 min)

      De rien, « Walkeeeers! »

  • John Fritzell

    (18 octobre 2015 - 14 h 08 min)

    Land of the Chamois.

    • fabien

      (18 octobre 2015 - 14 h 16 min)

      Exactly ;] Actually yesterday we had an amazing encounter with a roe deer coming out of the fog close to us. Quite a unique experience.

      • Stella Bonhour

        (7 novembre 2015 - 11 h 50 min)

        ça y est … je comprends l’alsacien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − quatorze =